Loiro

 

20/05/2015 : Loiro va beaucoup mieux, son opération est maintenant un lointain souvenir.  Il s'est très bien remis de son opération et ne souffre plus. A plus de 10 ans, il passe son temps à dormir sur le lit et ne descend que pour faire ses besoins et grignoter quelques croquettes, il ne demande rien d'autre… Petit pèpère restera donc sa famille d’accueil et ne sera pas proposé à l’adoption, il profitera d’un panier retraite bien mérité après 10 années de tristesse.

25/03/15 : Quelques photos et nouvelles du courageux LOIRO qui n'a plus qu'un œil... Mais qui n'est jamais tombé sous le charme du ténébreux Albator? Aussi fier et beau que le légendaire pirate de l'espace!
N'est-il pas beau notre Loiro ? A son retour de la clinique vétérinaire,
Jesse Lee (notre rescapée du conteneur à bouteille de l'été dernier) s'est précipitée pour rejoindre Loiro et échanger avec lui de petits miaulements de joie et de satisfaction de le revoir. Plus de 10 ans les séparent et pourtant ces deux là sont très fusionnels.

Nous remercions toutes les personnes qui ont envoyé un don pour financer l'opération de Loiro, l'appel aux dons est toujours ouvert.

20/03/2015 : des nouvelles de Loiro!

Sa famille d’accueil a récupéré Loiro à la clinique vétérinaire, il avait déjà retiré sa collerette dans la cage de transport... Vif le loulou ! Le vétérinaire lui a mis de la bombe argent sur l'œil. Il a un air tout rigolo mais surtout il va bien et ne semble pas souffrir après son opération.  Le vétérinaire a conservé son œil car il semble qu'il y ait des parasites, et il va effectuer des analyses plus poussées.

Nous vous donnerons des nouvelles et des photos de Loiro dans les jours à venir. Merci beaucoup pour vos petits mots, votre soutien et vos douces pensées pour Loiro !

19/03/2015 : Toujours la même histoire… Un chat, un abandon, la rue, la survie, la maladie et un jour enfin, après plus de 10 années de tristesse, une personne s'arrête et se penche sur son malheur. Loiro est d'une telle gentillesse qu'on se demande ce qu'a pu être son parcours, et comment après toutes ces années de détresse il peut encore être si gentil avec les humains… Loiro souffre d'un glaucome, et même si cela ne paraît pas impressionnant, il souffre le martyr ! Le vétérinaire n'en a pas cru son tensiomètre lorsqu'il a ausculté son œil. Pour donner un ordre de comparaison, il nous a simplement dit qu'avec une telle tension dans l'œil, la seule chose que nous, humains, souhaiterions faire, serait de mettre fin à nos jours tant la douleur nous serait insupportable… Loiro, lui, a ronronné durant toute la visite, comme pour se rassurer lui-même et nous avec.

Il sera opéré jeudi et nous n'avons d'autre choix pour le sauver, que de lui retirer tout simplement l'œil. Il n'en sera pas moins beau, pas moins câlin ni moins un chat d'amour qui mérite toute notre attention. La question des finances a été posée mais n'a pas pesée lourd face à ce qui l'attendait s'il n'était pas opéré : déviation du cristallin, déformation de la cornée, cécité et au bout du compte, la mort par la douleur.