Sécurisation fenêtres et balcons

 

La 1ère cause de mortalité pour un chat qui vit en appartement est la défenestration. Car les idées reçues sont nombreuses : ‘mon chat est habitué à aller sur le rebord de la fenêtre’, ‘mon chat connaît le danger’, ‘je n’habite pas très haut’, 'je le surveille, il n'y a pas de risque’ etc.

Le chat tombe le plus souvent? victime de sa curiosité ou de sa distraction. Il veut attraper une mouche, un papillon, il est surpris par un bruit, un mouvement. Les chats les plus ‘chanceux’ s’en tirent ‘seulement’ avec des fractures aux pattes, mais généralement la chute est bien plus grave. Il y a aussi le risque que le chat s’en sorte, mais que, pris de panique et étourdi par la chute, il s’enfuit ou se fasse écraser devant l’immeuble…

Pour éviter de telle tragédie, nous demandons aux futurs adoptants de sécuriser  lesfenêtres de l’appartement (de cette façon vous pouvez aérer en toute sécurité) et le cas échéant le balcon (du mieux que l’autorise votre copropriété).

Voici des exemples de sécurisation (cliquer sur les photos pour les agrandir) :

1- Cadres fixés à l'intérieur ou à l'extérieur de la fenêtre (idéal pour les locataires car ne nécessite pas de percer de trous)

loca1.jpg                            

 

               

2- Sécurisation d'un balcon

      balc2.jpg      balc3.jpg      Balcon

Il existe plusieurs types de filets de protection chez Zooplus, Miscota.

Pour la construction des cadres, les tasseaux sont diponibles dans les magasin de bricolage tels que Leroy Merlin, Castorama...

 

Les fenêtres oscillo-battantes : un piège mortel pour les chats

Une fenêtre oscillo-battante est une fenêtre équipée de deux systèmes d'ouverture : un système classique et un système oscillant permettant d’ouvrir la fenêtre par basculement du battant vers l’intérieur. Ce système est bien pratique, vous pouvez laisser ouvert en votre absence. Mais rien n’est plus tentant pour votre chat que de vouloir profiter de cette aubaine pour sortir de la maison ou de votre appartement. Et lorsque le chat passe par cette ouverture, il se retrouve coincé dans la fenêtre sans avoir la possibilité de se sortir lui-même de ce véritable piège. Pris de panique, il va se débattre et aggraver la situation. C’est comme si son corps était pris dans un étau qui se resserre progressivement sur lui. Prisonnier de cette fenêtre, le chat peut mourir étouffé ou être victime d’une hémorragie interne à cause de la pression exercée par son propre poids. Il peut aussi mourir d’épuisement en tentant de s’échapper.

Fenetre

 

D’autres types de fenêtres (à soufflet, de type ‘velux’ et certains vasistas) sont également dangereuses car elles disposent d’une ouverture en triangle dans laquelle le chat est pris au piège.

Pour éviter qu’un drame ne se produise, il est primordial de sécuriser les fenêtre avec une grille de protection ou des passerelles,  disponibles chez Zooplus, chat-passerelle.fr, yummypets.com

 

 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine